Parti Socialiste de Ronchin

Parti Socialiste de Ronchin

Infographie : les principales actions du Gouvernement en 2013

Dans le cadre de sa mission de porte parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des droits des femmes et porte parole du Gouvernement, a publié sur son site internet une infographie simple et très lisible sur les principales actions du Gouvernement en 2013.

Dans un contexte politique et médiatique peu favorable, faire un point objectif sur les réalisations concrètes peut permettre d’y voir plus clair et de s’informer constructivement.

Découvrez et partagez l’infographie qui retrace les actions menées par le Gouvernement en 2013, rappelle les résultats obtenus et dévoile les perspectives pour 2014.

http://www.najat-vallaud-belkacem.com/wp-content/uploads/2013/12/essentiel-actions-du-gouvernement-2013.pdf

 

Université d’été du Parti Socialiste : vers un rassemblement de la gauche autour du projet socialiste

Ouverte par Ségolène Royale, la vingt-deuxième édition de l’Université d’été du Parti Socialiste s’est tenue, traditionnellement, dans la ville de La Rochelle. 

 

Près de 4 000 militants socialistes à La Rochelle, suivis par plus de 20 000 internautes, adhérents, sympathisants ou curieux ont assisté et participé aux 14 plénières et 36 ateliers, toutes et tous organisés de façon paritaire. En tout ce sont plus de 250 intervenants qui se sont succédé aux tribunes, table ronde et dans les ateliers.

Face à une droite qui s’enlise dans le conservatisme, le populisme et qui s’extrémise, la gauche incarne plus que jamais l’offensive, les idées nouvelles et l’avant-garde.

Jean-Marc Ayrault, Laurent Fabius, Christiane Taubira,  Vincent Peillon, Najat Vallaud Belckacem, Pierre Moscovici, Michel Sapin, Nicole Bricq, Arnaud Montebourg, Karine Berger, Stephane Le Foll, Benoit Hamon, Manuel Valls, Valérie Fourneyron et de nombreux autres ministres délégués et membres de cabinets ministériels ont successivement témoigné de la mobilisation du gouvernement sur les sujets de sociétés les plus brûlants et les attentes des français, parmi lesquelles : le logement, l’emploi, la santé, l’égalité, la croissance et le dynamisme économique, le vivre ensemble, l’égalité des territoires, l’avenir de l’école de la République, etc.

 

Dimanche 25 août, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a prononcé un discours en clôture de l’Université d’été. Il y a notamment réaffirmé avec force son engagement à réinventer un nouveau modèle pour la France, tout en redressant le pays dans la justice. Par la suite, il a appelé au rassemblement de la gauche dans la perspective des futures échéances électorales.

Suite au cap fixé par le président de la République François Hollande, le gouvernement a pour tâche la réinvention d’un nouveau modèle social français. Pour ce faire de nombreux chantiers ont été engagés par Jean-Marc Ayrault et ses ministres afin de garantir la pérennité de notre protection sociale, de réduire nos déficits et de maintenir des services publics de qualité:

« Nous modernisons sans détruire. Nous adaptons dans la fidélité à nos valeurs. Nous préparons l’avenir. »

Pour la méthode, le président de la République a fixé un cap également, comme le rappelle le Premier ministre:

« On recherche l’adhésion, la mobilisation, c’est la méthode qu’a choisie le président de la République, c’est la seule méthode qui permette de mettre en oeuvre le changement. » 

Dans le cadre de ce nouveau modèle français, différents objectifs ont été définis, parmi lesquels la réussite de tous les élèves à l’école, prioritaire, car elle est «un impératif moral et économique». Il s’agit également de construire ce modèle sur la base de la consolidation de la solidarité entre les générations.

Rénovation économique et sociale, certes, mais pas uniquement a détaillé Jean-Marc Ayrault en évoquant la nécessité de dépasser l’opposition entre Justice et Sécurité:

« Il n’y a pas deux approches, deux politiques, mais une seule ligne au sein du gouvernement que je conduis: celle de l’efficacité ! »

 

Face à la montée de l’extrême-droite, le Premier ministre a rappelé que le Front national, s’il tentair de moderniser son discours et son image, reste le même : 

« Cette nouvelle extrême-droite a changé de masque, sans changer de visage. » 

 

Du côté de l’UMP, il a dénoncé le comportement d’une partie de la droite en pleine dérive lors du vote démocratique et de la promulgation de la loi sur le Mariage pour tous:

« De petits pas en «petits pains», de dérive en dérive, c’est une partie de la droite qui en est venue à contester la République elle-même ! »

Après avoir rappelé la nécessité du rassemblement et des débats au sein du Parti socialiste, le Premier ministre a également appelé à un rassemblement de la gauche, notamment pour les prochaines élections:

« La gauche unique, n’est pas souhaitable, mais la gauche unie demeure la clé de notre réussite. (…) Alors il faut rassembler, rassembler encore, rassembler toujours ! (…) La règle entre nous doit être l’union ! »

Le Premier ministre a conclu son intervention par un appel au soutien des militants:

« Pour tous ces chantiers, pour toutes ces réformes, celles qui ont été votées comme celles qui restent à inventer, nous avons besoin de vous ! (…) C’est nous qui sommes en train d’écrire ensemble, avec François Hollande, le nouveau modèle français. »

 

http://www.dailymotion.com/video/x13n6rm

Hommage à Pierre MAUROY

 

Nommé Premier ministre après la victoire de François Mitterrand en 1981, Pierre Mauroy fut le premier des socialistes à Matignon sous la Ve République.

Jusqu’en 1984, où Laurent Fabius lui succède, il dirige trois gouvernements d’Union de la gauche. Parmi les réformes majeures de ces trois années, on retiendra bien sûr, l’abolition de la peine de mort, les lois de décentralisation, la cinquième semaine de congés payés mais aussi les 39 heures et la mise en place de l’impôt sur la fortune.

Pierre Mauroy, c’est aussi l’homme du Nord. Maire de Lille de 1973 à 2001, député du Nord (1973-1981, 1986-1992), président du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais (1974-1981), il marquera durablement l’histoire de sa ville et de sa région.

 

UN PARCOURS MILITANT

Né le 5 juillet 1928 à Cartignies, Pierre Mauroy est l’aîné d’une famille de sept enfants. À 16 ans, il adhère aux Jeunesses socialistes dont il sera secrétaire national de 1955 à 1959.

Diplômé de l’Ecole normale d’apprentissage de Cachan, il sera professeur dans un lycée technique de la banlieue parisienne de 1952-1956.

En 1951, il fonde Léo Lagrange, grande fédération d’éducation populaire.

Dix ans plus tard, il devient premier secrétaire de la fédération socialiste du Nord et accède en 1963 aux responsabilités nationales au sein de la SFIO.

Pierre Mauroy accompagnera François Mitterrand dans son entreprise de reconstruction du PS lors du congrès d’Epinay en 1971.

Après son passage à Matignon, il reprend une place de premier plan en 1988 en devant Premier secrétaire du PS jusqu’en 1992.

 

 

L’HOMMAGE NATIONAL ET L’HOMMAGE DE SA VILLE

Lundi 10 juin est prévu un hommage national aux Invalides, par le Président de la République et Jean-Marc Ayrault. Après quoi le corps reviendra à Lille où le cercueil sera présenté pour que les Lillois puissent lui rendre un dernier hommage. Un hommage républicain lui sera également rendu pendant la semaine avant les obsèques qui devraient avoir lieu à la cathédrale Notre Dame de la Treille. Par ailleurs la mairie de Lille restera ouverte tout au long de ce weekend et des livres d’or seront à disposition des Lillois dans les mairies de quartier.

 

Les membres de la section socialiste de Ronchin s’associent à la peine des proches de Pierre MAUROY et tiennent à les assurer de leurs soutien et sympathie dans cette épreuve.

 

Assemblée Générale du 3 juin : Convention nationale sur l’Europe

Lorsqu’un parti démocratique et progressiste se positionne à l’occasion des moments forts de la vie politique française, il lui est essentiel de pratiquer, à tous les niveaux de son organisation, une démarche de concertation, de coproduction et de réflexion collective, afin de produire les textes et documents cadres représentatifs et construits à partir du point de vue des militants.

Lundi 3 juin dernier, la section ronchinoise du Parti Socialiste, accompagnée de la section de Faches Thumesnil , invitée pour l’occasion, a tenu une Assemblée Générale, avec comme thème central :

« La convention nationale sur l’Europe »

Lors de cette Assemblée, Marc GODEFROY, Conseiller Général du Canton Lille Sud-Est et Alain RABARY, Maire de Ronchin, ont accompagné activement  leurs camarades dans leur démarche participative.

A noter la présence remarquable des élus socialistes, de l’équipe municipale de Ronchin, militants parmi les militants.

Retour en images :

Après le mot d’accueil du Secrétaire de Section, Assi N’GUESSAN, et une présentation rapide de l’ordre du jour, l’AG a débuté pour la cinquantaine de militants :

Retour sur le bilan de François HOLLANDE, Président de la République, un an après son élection et les 60 propositions de son programme politique de 2012. C’est Patrick GEENENS, élu et militant socialiste ronchinois, qui s’est prêté à l’exercice face à des militants attentifs.

 

Deuxième temps fort de cette AG, la présentation de la convention « Europe ». C’est à partir d’une idée portée par Tamer ORHAN, et sa commission formation composée de Fayçal Laouar, Dominique Pierre, Patricia Stil, et Colette VERHAEGE  tous militants ronchinois et pour certaines élues, que l’organisation de la suite des échanges s’est mise en œuvre. Force est de constater que la question européenne, en plus d’être incontournable lors de nos réflexions collectives, représente un enjeu majeur de l’avenir de notre modèle de société, et pourquoi pas de l’avenir du projet socialiste.


Ainsi, à partir d’une vidéo concoctée par les groupes de travail « communication » et « formation des militants », il a donc été proposé au choix  des militants, plus d’une centaine d’images, toutes plus différentes les unes que les autres, leur évoquant « l’idée qu’ils se font de l’Europe ».

Par petits groupes, les camarades ont expliqué et argumenté leurs choix d’images avant de profiter de la présentation de l’intégralité des amendements de la convention, sur lesquels ils seront appelés aux urnes, le jeudi 06 juin 2013 dans leurs sections respectives. Six militants ronchinois, préparés en amont, lors de réunions de formation, ont effectué ces présentations par petits groupes, dans un temps imposé. 


Remerciements pour leurs implications et la qualité de leurs présentations à : Tamer ORHAN, Dominique PIERRE, Assi N’GUESSAN, Ulrich VANACKER,  Patrick GEENENS et Jean Michel LEMOISNE.

Enfin, Assi N’GUESSAN, après avoir salué le succès du travail des militants et l’ensemble des participants, a clôturé l’Assemblée Générale en invitant ses camarades à finir l’année scolaire par une présence militante soutenue (présence au marché, tractages, porte à porte, etc.).

En conclusion, le Secrétaire de Section a rappelé la tenue d’une rencontre citoyenne souhaitée par Audrey LINKENHELD, Députée de la 2ème Circonscription du Nord, le 17 juin prochain à 19h, hôtel de ville de Ronchin.